Rechercher
  • AB

Du potentiel et des limites

Mis à jour : 10 déc. 2018

A l'occasion du 2e Café du sport tourangeau, qui s'est tenu lundi 3 décembre au Hangar, il a été question des moyens dont pouvait bénéficier le sport tourangeau de haut niveau.




Y-a-t-il de la place pour plusieurs clubs de très haut niveau en Touraine ?
Quelles sont les stratégies déployées par les clubs pour se démarquer ? Le rôle et la place des collectivités ?

Voilà quelques questions proposées lors de ce 2e Café du sport tourangeau, lundi 3 décembre, qui a réuni 60 participants.

Pour éclairer les sujets et les débats, quatre intervenants, acteurs tourangeaux de l'économie et du sport : Jérôme Boissel, Enseignant-chercheur spécialisé en marketing sportif ; Nathalie Hénault, Responsable Marketing et communication du Tours Volley-Ball (TVB) ; Romain Régnard, Manager général de l'Union Tours Métropole Basket (UTBM) ; et enfin, Philippe Roussy, Président de la Chambre de commerce et d'industrie (CCI Touraine).



En première partie, un état des lieux a été réalisé sur les particularités de chaque sport (dépendance aux droits TV ou aux subventions, part du sponsoring…), sur les évolutions des partenariats (attentes, besoins…), mais aussi sur les marqueurs de l'identité tourangelle et la dynamique économique locale.

"Pour attirer une sponsor, un club ne doit pas prioritairement parler d'argent. Le dirigeant d'entreprise cherche aussi une inscription sur le territoire, des rencontres, avec des décideurs, qu'ils ne pourraient pas faire ailleurs", a assuré Philippe Roussy, président de la CCI Touraine.


Le tissu économique est-il suffisamment important (et passionné) pour aider ces clubs à se développer et atteindre les sommets ?

Puis il a été question des modèles économiques des clubs tourangeaux avec, pour exemples, la réussite du TVB en la matière, et la dynamique dans laquelle s'inscrit l'UTBM. Enfin, il était temps d'évaluer le réel potentiel du sport tourangeau, ainsi que ses limites, à l'évocation de ses infrastructures, de tissu économique, d'engouement… Avec quelques éléments de comparaison précis de villes et de métropoles de tailles similaires, notamment.


Après d'1h45 d'échanges entre intervenants et avec le public, les débats ont été prolongés autour d'un verre. Encore une soirée réussie, avec un contenu de qualité et une convivialité appréciée. Il ne reste désormais plus qu'à pérenniser ces Cafés du sport tourangeau, notamment à l'aide de partenaires en soutien de ce projet.



La saison se poursuivra avec trois dates à retenir en 2019 : lundi 4 février, lundi 1er avril et lundi 3 juin. Thématiques et intervenants dévoilés très prochainement.




Crédit photos : Benjamin Henry.

135 vues

2018

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black LinkedIn Icon

Créé avec wix.com